Focus sur Astralis avant la première IPO de l'esport

Astralis a rendu public son prospectus d'IPO jeudi. C'est historique, puisque c'est la première fois qu'une boîte d'esport entre en bourse, ce qui oblige à divulguer toute sorte d'infos sur leur business et leurs finances, voilà quelques éléments intéressants.


4 minutes à lire
Focus sur Astralis avant la première IPO de l'esport

Cet article est adapté d'un Thread Twitter.

Astralis a rendu public son prospectus d'IPO jeudi. C'est historique, puisque c'est la première fois qu'une boîte d'esport entre en bourse, ce qui oblige à divulguer toute sorte d'infos sur leur business et leurs finances, voilà quelques éléments intéressants.

Pour rappel, Astralis Group c'est Astralis (CS), Origen (LoL) et le récent Future FC (FIFA). Ils veulent lever entre 120 et 150 millions DKK soit 16 à 20m€ à 1,2€ l'action. Valuation entre EUR 64 et 68m€ (~11x revenus).

Chose notable : il n'y a qu'une seule catégorie d'action, donc pas de pouvoir spécifique donné aux fondateurs au-delà des 40% de l'entreprise qu'ils posséderont après l'IPO, contrairement à ce qu'aiment faire les boîtes de la Silicon Valley (WeWork, Google, Facebook).

Usage des fonds levés :

  • 50-60% de buy-in pour des ligues (LEC, CS)
  • 15-20% de reach à l'international
  • 10-15% de développement produit (contenu pour les fans, merch)
  • 10-15% de développement de marque et du portfolio

Dans le budget pour les ligues, on trouve le slot LEC : 5 millions encore à payer à Riot entre 2019-2021 et 4,7m à rembourser à un tiers. Astralis a aussi converti 2,5m€ de prêts en actions. Enfin, le groupe s'attends à une ligue CS demandant "un investissement jusqu'à 2m€".

Astralis parle d'un marché à 1,8mds en 2022, à 20% de croissance annuelle. Ils identifient deux challenges clés :

  • La dépendance aux éditeurs qui ont le pouvoir de dicter les règles de façon imprévisible
  • La difficulté de monétiser l'esport au niveau du sport

Niveau revenus, Astralis fait 3,9m€ sur les 9 premiers mois de 2019, avec une projection année de 5,4 à 5,9m€ comparé à 4,8m en 2018. Marge EBITDA à -66%.

  • 1,9m€ de sponsorship
  • 1,5m€ de cash prize et autres revenus de tournois
  • 440k€ de merchandising et stickers

Ils s'attendent à ce que le rev share des ligues représente 20% de leurs revenus 2020, 2% pour le merchandising et 70% le sponsoring, dont la moitié est signée. Les projections de revenus pour 2020 sont entre 8 et 9,3m€, avec un EBITDA positif dès 2021.

Pour arriver à ça, Astralis veut améliorer et apporter son "modèle de performance" à de nouvelles équipes. Ils revendiquent une position dominante sur CS grâce à ce modèle et un engagement plus important sur les réseaux sociaux que d'autres marques esport ou de sport (?).

A part ça, on ne se compare pas aux concurrents "en raison du manque d'information publique sur les revenus, le niveau de profit et les transactions commerciales individuelles." Ce n'est pas faux mais c'est aussi bien pratique.

Sur les 9 mois de 2019, 4,1m€ dont CP vont aux joueurs et coach, alors que 227k vont au staff. Estimations 2020 :

  • 3,6m aux joueurs/coach (-12%) malgré l'équipe FIFA
  • 1,9m au staff qui (+720%), qui est transféré depuis Blast ApS vers Astralis

La partie que je préfère : les facteurs de risques. Outre la dépendance aux éditeurs ou crise économique, Astralis parle de la performance et d'un risque législatif comme la censure de jeux, ou le ralentissement de la libéralisation des paris esportifs. (mes notes en image)

Le risque que je retiens, c'est le pouvoir des fondateurs qui détiennent encore 40% de la boîte, sont complètement clés à la structure et dont le lockup (date à laquelle ils peuvent vendre leurs parts) expire en 2021.

Globalement le prospectus n'est pas méga instructif, en partie parce que la valuation réduite de la boîte à l'échelle d'une IPO les dispensent de fournir l'OFR (operating and financial review) qui est en général une source d'info business & finance plus complète et organisée. Si la lecture vous tente, le doc est ici.

Articles liés

REMONTER

🎉 You've successfully subscribed to Odrel!
OK